à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (46) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (57) actualités (377) album du moi (23) Alice (12) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (442) avant/après (17) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (28) Björk (15) Bowie (19) breaking news (158) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (20) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (272) clip vidéo (197) cocoon (5) collages & médias (43) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (35) coup de nez (20) courrier des lecteurs (17) Custers (53) daily gotham (9) de face (292) de profil (313) disques (421) Empire Of The Sun (18) en boucle (159) En Mode Dépêche (1) exclusif (143) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (86) Gainsbourg (15) Game Of Thrones (42) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (189) mon oeil (2) ne riez pas (64) news from mars (6) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (6) Paradis (8) Parismonamour (22) pas vu à la télé (5) photo (1) photo de groupe (59) photographie (304) pieds poules (98) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (106) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (70) Religion cathodique (159) RHOBH (15) rien à voir (21) Róisín Murphy (36) saga (29) science fiction (50) sex & the city (13) sondage à deux balles (7) sport (49) Star Wars (50) streetart (23) téléviseur (187) top of the posts (25) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (104) Valentin (58) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2017-05-23

Cannes 17 (3): Tout sur ma mer.



L'année des méduses...

Comme chaque année, on vous fait vivre le festival le plus cheveux au vent de la planète, non pas sur le tapis, mais de dessous la carpette, non pas face aux marches, mais: de profil, de dos en flou de votre domicile.


Le Festival poursuit son cours au gré des vagues successives qui viennent s'écumer au pied des marches.  La mer charrie aussi un peu de tout, des sirènes, des alarmes, et des larmes...

Nouvelle Vague:

Côté films, les larmes et les applaudissements ont plu sur 120 battement par minute, film coup de poing sur la lutte d'Act Up durant les premières années SIDA.
Sur les marches, des militants affichent leur soutien aux LGBT de Tchétchénie.

Un deuxième film Netflix, avec le duo Stiller/Hoffman qu'on ne sait pas si il sortira en salles.

Nicole Kidman et Elle Fanning pourraient PRESQUE être soeurs jumelles.

Catherine Deneuve et Isabelle Huppert côte à côte non pas pour un film, mais pour rendre hommage aux 70 ans du festival pour Nos Années folles de Téchiné.

Le Redoutable (biopic sur Godart) flotte pour certains, prend l'eau pour d'autres.

Manque comme chaque année selon les journalistes dépêchés sur place, un petit scandale pour les réveiller de leur gueule de bois de la veille.

Mermaids: 

La semaine dernière on vous annonçait avant tout le monde la quinzaine du blanc, avec un déferlement de robes de mariées, aujourd'hui on peut vous annoncer qu'on est passés à la nuit de noces. Voire aux dentelles de la mer.

Dentelle, dentelle, dentelle, tout le monde en a tout le monde l'exhibe.
Nicole n'a pas eu le "mémo dress code", du coup elle est venue en tutu.

Pamela Anderson, ex sirène de Malibu, depuis qu'elle sauve les mammifères marins est méconnaissable au naturel. Et pas un thon.


Là où certaines continuent à jouer les petits fourreaux de Croisettenhague, la plupart mettent les voiles, et surtout les mousselines.

Ce n'est pas l'année des sirènes, c'est un peu l'année des méduses...



Lire les autres articles du label Cannes.

PS: Suivez moi sur FB, Twitter et Instagram Stéphane Custers.