à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (43) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (55) actualités (367) album du moi (21) Alice (11) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (428) avant/après (13) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (26) Björk (14) Bowie (19) breaking news (152) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (17) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (265) clip vidéo (192) cocoon (5) collages & médias (41) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (34) coup de nez (19) courrier des lecteurs (17) Custers (48) daily gotham (9) de face (282) de profil (299) disques (412) Empire Of The Sun (18) en boucle (154) En Mode Dépêche (1) exclusif (141) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (81) Gainsbourg (13) Game Of Thrones (36) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (5) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (181) mon oeil (2) ne riez pas (63) news from mars (6) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (5) Paradis (7) Parismonamour (20) pas vu à la télé (4) photo de groupe (58) photographie (295) pieds poules (94) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (102) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (68) Religion cathodique (156) RHOBH (15) rien à voir (19) Róisín Murphy (35) saga (29) science fiction (49) sex & the city (11) sondage à deux balles (7) sport (47) Star Wars (48) streetart (22) téléviseur (178) top of the posts (24) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (27) us et coutumes (100) Valentin (53) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2016-08-29

Les Carnets (de vacances) du Flamand Rose: Août 16




En août le Flamand Rose sort ses tripes.


Les tribulations d'un Flamand un peu gauche échoué sur la rive droite.
New: il est parfois aussi échoué sur une plage ou au bord d'une piscine.
Encore plus de mots fléchés, et plus de photos clichés.
Voici donc ce qu'il ne fallait pas rater jusqu'ici cet été.
Ou ce qui a raté mais qui est drôle quand même...

Lire les autres carnets.

Août 16, Paris:


En Août,  le Flamand Rose a du mal à trouver les mots: 
Ouh lalalalalalala...
Euh, mmmh, hum, pfff, aaaah.
Weh, ouaip, ooh, uh, ouch.
Hihin, wow, youpi,ok.


Tel est le chant du Flamand Rose en plein mois d'août, en plein cagnard , un peu comme dans une fête foraine, dans une attraction type "le grand splash".
Comme les températures, ça montre très haut.
Comme les montagnes russes, ça descend très vite.
Comme un roller coaster, ça vous met la tête à l'envers, ça vous retourne le cerveau, ça vous donne même parfois des haut le coeur.

Comme dans le train fantôme on rit à se faire peur.
Comme dans  le tir à pipe, on vise le plus gros nounours.
Comme à la pêche aux canards, on tire parfois le bon numéro.

Mais attention à l'insolation, qui trop s'expose, mal étreint.
Le coeur a ses raisons, mais la foire a ses horaires.
Quand les lumières s'éteignent, la fête est finie, il faudra revenir un autre jour.

On va essayer de reprendre ses esprits, on va s'hydrater, et on va tenter de trouver les mots justes plutôt que les onomatopées.

Car ce fût une belle soirée, ou une parfaite journée.
Ce fût une éclaircie sauvage dans un mois qui débutait sous les cordes.

Un mois débuté en noir et blanc et qui finit dans une apothéose de couleurs vives, ou vintage.

Un mois d'août palpitant du ventricule, trépidant des pieds (oui c'est fait exprès), baigné dans la piscine publique bondée, suant au boulot ou sur le bitume brûlant des calories, mais pour la bonne cause: être en pleine forme pour la rentrée et pour de nouvelles attractions...



- Je ne comprends pas qu'en 2016, on ait pas encore inventé la machine à empêcher les gens de se taper sur la gueule.

Rencontrer la besta de Rihanna: check.

- 5 août: Je pense qu'il y a zéro risque de voir des images de cariocas danser la samba dans les heures qui viennent.

- Je rappelle qu'en 2016, tout le monde voit à peu près à quoi ressemble une mer bleue. Si elle vire au rouge, là oui: prenez une photo...

2016-08-26

L'Album du Moi: Roosevelt/Roosevelt


Roosevelt ( de face): Sous le passé, les plages.


Roosevelt n'est pas né de la dernière pluie.
Et trois ans furent nécessaires pour que de studios en EP et de EP en studios, le teuton plus têtard mais entêté ne sorte enfin sur le tard un album entêtant( désolé c'est sorti tout seul).

Intro: Presque un jingle et qui donne le ton, celui des jouets vintages qui font des bruits féériques.
Celui-ci annonce un voyage dans le temps, celui des golden eighties, de Xanadu et d'un retour vers le futur salvateur...

2016-08-23

JO 16: les autres médailles.


En or, en plastique, en carton ou en chocolat, toutes les médailles que vous ne verrez pas.

Exclusif: 

Voici donc de A à Z comme tous les quatre ans, les médailles que vous n'avez pas vu briller sur les podium en faux marbre cet été à Rio...

2016-08-22

Les Lundis de Polyphème: Profession libérale.



Saint Denis, coeur économique...


Tous les les lundis, ou presque, une image en forme de clin d'oeil pour bien commencer la semaine.
L'oeil (le bon) du Cyclope vous propose un instantané à l'heure du (troisième) café.
Et aujourd'hui une affaire à faire, mais à l'heure...

2016-08-12

Les Compils Anonymes (vol 31): Special Summer 16



Du queer, du cool, et du moule boules...



Rappel:

Il y a les trucs qu'on écoute, ceux qu'on dit écouter, et ceux qu'on dit pas qu'on écoute.
Petite activité audio-ludique lancée sur la page Facebook : de profil, je vous ai demandé de m'envoyer le titre que vous écoutez parfois honteusement, et surtout en cachette.
Viennent s'immiscer et s'y mixer, les classiques du moment, ou d'il y a un moment.
Au fil du temps, voici des titres de moins en moins nuls, et de plus en plus N°1.

Et pour bien continuer l'été (enfin, s'il a commencé)  ...

2016-08-09

En boucle: Wild Beasts / Big Cat





Wild Beasts: You can listen, but don't touch.


C'est sans doute l'une des révélations de l'été.
En voilà une phrase qu'elle est bête.
Et s'agissant de bêtes, les Wild Beast, qui faisaient plutôt du rock, prennent un virage électro au volant d'une Ford Taunus...

2016-08-08

Les Lundis de Polyphème: Miss T-shirt Mouillé.



Il y a longtemps dans un lointain camping...


Tous les les lundis, ou presque, une image en forme de clin d'oeil pour bien commencer la semaine.
L'oeil (le bon) du Cyclope vous propose un instantané à l'heure du (troisième) café.
Et aujourd'hui  une très très vieille tradition...

2016-08-03

Rien à voir: 2 ans d'Instagram


Bourré, bourré, ratatam: Gardons le flou artistique.



Avertissement: charité bien ordonnée commençant toujours par soi-même, je ne m'exclus en rien du #lot.


Rien à voir mais ça fait deux ans que je suis sur Instagram.
L'application qui a relégué Facebook aux confins des maisons de retraites, et Twitter aux toilettes.
Avant bien sûr que le petit fantôme de Snapchat ne vous dévore comme dans Pacman...

2016-08-02

Breaking News: Août 16 , CALIFORMICA.


Une bonne cure de vitamine D, de jus de carotte et de caramel salé comme la mer.



Si juillet n'a pas réussi à vous faire retrouver l'insouciance, on va en remettre une couche.
L'urgence, la vraie est de se sentir bien, au chaud, au frais, tout bronzé ou tout nu, et de fondre de plaisir...