à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (46) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (57) actualités (377) album du moi (23) Alice (12) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (442) avant/après (17) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (28) Björk (15) Bowie (19) breaking news (158) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (20) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (272) clip vidéo (197) cocoon (5) collages & médias (43) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (35) coup de nez (20) courrier des lecteurs (17) Custers (53) daily gotham (9) de face (292) de profil (313) disques (421) Empire Of The Sun (18) en boucle (159) En Mode Dépêche (1) exclusif (143) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (86) Gainsbourg (15) Game Of Thrones (42) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (189) mon oeil (2) ne riez pas (64) news from mars (6) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (6) Paradis (8) Parismonamour (22) pas vu à la télé (5) photo (1) photo de groupe (59) photographie (304) pieds poules (98) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (106) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (70) Religion cathodique (159) RHOBH (15) rien à voir (21) Róisín Murphy (36) saga (29) science fiction (50) sex & the city (13) sondage à deux balles (7) sport (49) Star Wars (50) streetart (23) téléviseur (187) top of the posts (25) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (104) Valentin (58) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2016-07-31

En boucle: Paradis/ Toi et Moi.




Un hymne à l'amour qui scintille et s'interroge.


Il en fallait bien un et ce sera celui-ci.
C'est décidé: le fameux tube de l'été, ce sera Toi et Moi, Ô Paradis.

Paradis ne date pas d'hier, et ce n'est pas la première fois qu'on vous bassine sur : De Profil avec ses rengaines et remixs aux notes subtiles et aux couleurs primaires.

Du coup, on a même décidé de créer sur ce blog un label Paradis (nouveau chouchou officiel).

Ce titre, extrait du futur album Recto Verso (à paraître à la rentrée), est d'ailleurs sorti début de l'année.
Mais ils ont sorti, coup sur coup, deux remixes en juillet, l'un par Lifelike sorti le 20 juillet,  l'autre par I:Cube le 29, et que l'on vous recommande chaudement pour vos soirées aoutiennes...

2016-07-28

Les Carnets (de vacances) du Flamand Rose: Juillet 16


Le Flamand Rose ne révise pas ses tablettes (réalisé sans trucage).


Les tribulations d'un Flamand un peu gauche échoué sur la rive droite.
New: il est parfois aussi échoué sur une plage ou au bord d'une piscine.
Encore plus de mots fléchés, et plus de photos clichés.
Voici donc ce qu'il ne fallait pas rater jusqu'ici cet été.
Ou ce qui a raté mais qui est drôle quand même...

Lire les autres carnets.

Juillet 16, Paris:


En Juillet, pour le Flamand Rose,l'insouciance est de mise. 
Ou plutôt prescrite.
Car quand les faits sont toujours de plus en plus graves, c'est le moment de chanter dans les aigus.
Histoire de faire une moyenne et de ne pas perdre le sens de l'harmonie.

Une escapade salvatrice à la source avec les 4 éléments:

La terre des ancêtres ou des amis
L'air de la campagne ou des bulles
L'eau de la piscine ou des glaçons
Le feu sacré ou du barbecue


C'est comme ça qu'on recharge les batteries en énergies renouvelables. 
En ne prenant pas son chargeur.
En ne révisant pas ses tablettes.
En ne portant plus son portable.
En Interim ou CDD ou CDI...



- D'habitude en été, on fait comme si de rien n'était. Mais cette année, c'est impossible. L'insouciance est à marée basse.

- Je dois dire que ça m'énerve que Game Of Thrones soit à ce point prémonitoire, mais cette fois-ci c'est bien réel: Winter is coming...

- Parfois, on aimerait redevenir Clueless (ne s'y connaître en rien, être innocent de tout). Revenir 20 ans en arrière, quand le film est sorti. #impossible #backtothefuture.

- Je vais essayer quand même, en commençant par trouver la parfaite tenue pour chaque matin. Let's go to the beach...

2016-07-15

Top Of The Posts/ Jukebox: Deee Lovely!



Let the people call me naive, I believe...

Rappel:

Dans Top Of the Posts, on remixe et on re publie les posts qui on fait naguère les beaux jours: de profil.

Et aujourd'hui, un petit remix pour un jour où on a tous besoin d'amour...

2016-07-14

Le Jeu stupide de l'été: le Mashup de Célébrités.


Mireille Matthieu + Mylène Farmer = Mireille Farmer.


Après les sondages à deux balles et le grand concours de mashup de sosies naguère, voici venir le Mashup de célébrités pour célébrer cet été.

Quoi de mieux en effet en ce mois de Juillet placé sous le signe de Monsters & Co,  de mélanger deux noms de célébrités (ou personnages) non apparentées bien sûr, si ce n'est par assonance pour créer des stars mutantes.
Proposez vos créatures sur la page Facebook: de Profil.
il est évidemment indispensable qu'on reconnaisse les deux illustres personnages.
Et si vous avez des images c'est encore mieux.

Vous allez mieux comprendre avec des exemples...

2016-07-04

Les Lundis de Polyphème: Point Soleil




En attendant Paris Plages...


Tous les les lundis, ou presque, une image en forme de clin d'oeil pour bien commencer la semaine.
L'oeil (le bon) du Cyclope vous propose un instantané à l'heure du (troisième) café.
Et aujourd'hui  un petit bilan bronzage...

2016-07-02

Breaking News: Juillet 16, c'est Monsters & Co.



Summer is coming...


Après un mois de juin très Spectacular, spectacular, surtout par son humidité ambiante, il est grand temps, espérons, de sécher nos larmes de crocodiles pour nous émerveiller comme des enfants au zoo.

Les monstres gentils sont de retour avec l'été, sur les plages des disques, sur les écrans totaux, et dans les défilés multicolores.

Et quand on dit montre, c'est évidemment affectueux...