à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (46) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (57) actualités (377) album du moi (23) Alice (12) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (442) avant/après (17) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (28) Björk (15) Bowie (19) breaking news (158) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (20) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (272) clip vidéo (197) cocoon (5) collages & médias (43) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (35) coup de nez (20) courrier des lecteurs (17) Custers (53) daily gotham (9) de face (292) de profil (313) disques (421) Empire Of The Sun (18) en boucle (159) En Mode Dépêche (1) exclusif (143) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (86) Gainsbourg (15) Game Of Thrones (42) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (189) mon oeil (2) ne riez pas (64) news from mars (6) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (6) Paradis (8) Parismonamour (22) pas vu à la télé (5) photo (1) photo de groupe (59) photographie (304) pieds poules (98) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (106) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (70) Religion cathodique (159) RHOBH (15) rien à voir (21) Róisín Murphy (36) saga (29) science fiction (50) sex & the city (13) sondage à deux balles (7) sport (49) Star Wars (50) streetart (23) téléviseur (187) top of the posts (25) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (104) Valentin (58) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2016-06-29

Les Carnets du Flamand Rose: Juin 16




Le Flamand Rose ne se dégonfle pas si facilement...



Les tribulations d'un Flamand un peu gauche échoué sur la rive droite.

Lire les autres carnets.

Juin 16, Paris:


En Juin, le Flamand Rose en a plein le dos.
De plein de chose.
Il a plein de pain sur la planche, mais c'est à peu près tout ce qu'il a.

Pourtant, il ne se laisse pas démonter aussi facilement qu'une table Bjursta, il ne se dégonfle pas comme une bouée (il n'est pas une poule mouillée), et en profite même pour surfer sur la vague des crues de la Seine.

Et si c'est une période de jeûne, elle sera bénéfique.
Et si c'est la fin d'une période elle débouchera sur un océan.

Par monts et par vaux, en amont ou en aval, via affluents et confluents, tous les chemins mènent à l'homme.

Adulte, enfin?


- Les péniches dépassent de la Seine (aucune contre-petterie disponible).

La pluie sur les toits de Paris résonne comme un ensemble de jazzmen jouant de la batterie.

- Radio Londres: Le zouave a de l'eau jusqu'aux cuisses. Je répète...

2016-06-25

De Profil: 10 ans dans la vue (épisode 6).



Avec en guest des tas d'animaux fantastiques...



Nous n'avons pas encore terminé notre voyage à travers dix années : de profil.

Certains recoins sont encore inexplorés: atypiques, barrots, inutiles et pourtant indispensables à ce blog, ces catégories d'articles hors normes en font pourtant l'ADN.

Voici donc une nouvelle ballade dans Wonderland: accrochez vos tasses de thé...

2016-06-20

Les Lundis de Polyphème: Révolution à l'apéro.





Ah ça ira, ça ira, ça ira...


Tous les les lundis, ou presque, une image en forme de clin d'oeil pour bien commencer la semaine.
L'oeil (le bon) du Cyclope vous propose un instantané à l'heure du (troisième) café.
Et aujourd'hui  dan la série "créer des besoins"...

2016-06-18

Chronique custique de Dominique Blanc-Francard: la Fête de la Musique.



Edouard à la guitare, Thierry à la batterie, 
Bernadette à la trompette, et Kevin aux platines...

Voici donc après les films d'horreur, un autre sujet de possible épouvante: la fête de la musique.

Mais dans le contexte actuel, on est pas certains de vouloir cette année bouder son plaisir, ou ses voisins...

2016-06-11

Chronique custique d'Alexandre Aja : Le manuel du savoir vivre avec un psychopathe



Stéphane Custers (de profil): la définition de l'horreur.



Après la Faut-il brûler Jean Racine? et après l'Interprétation des rêves à l'âge du smartphone, voici un petit manuel du savoir vivre avec un psychopathe qui tente à prouver que les films d'horreur, ce n'est pas que pour les ados....

2016-06-10

Pubs en tubes: Crayon VS Darius, un été qui fait Schhhhh?




L'été sera chaud pour les fans de what did you expect.


Régulièrement, dans Pubs en tubes,  on vous présente les ziziques qui font vendre, ou en tout cas quand c'est une bonne idée de les avoir choisies.

Une des dernières en date va faire le beau temps cet été, bien qu'elle ne date pas vraiment de la dernière pluie...

2016-06-09

En boucle : Lescop/ Dérangé



Lescop: un garçon à croquer comme de la glace pilée.


Lescop, on vous en parlait ici il y a presque quatre ans déjà, et tandis qu'il s'aventurait dans La Forêt,  ritournelle hypnotique et désabusée  sur fond de rencontre fugace, sexuelle et morbide, entre Eros et Thanatos.

Déjà subtil, complexe, sensuel et cérébral à l'époque, Lescop n'a absolument rien perdu de ce qui fait tout son charme, et il suffit de l'avoir croisé, même brièvement, pour s'en apercevoir...

2016-06-05

Chronique custique de Tobie Nathan: L'interprétation des rêves à l'âge du smartphone.





Mais qui rêve d'un slip?


Petite séance de rattrapage pour ceux qui l'auraient, volontairement ou involontairement loupée.
La chronique custique consacrée à Tobie Nathan et qui concerne l'interprétation des rêves, d'une part, et les réseaux soucieux, connu aussi ici sous le nom de Buena Vista Social Network.

Toute ressemblance avec des faits et des personnes existantes....

2016-06-02

Breaking News: Juin 16: Spectacular Spectacular!


Juin 16, c'est tout sauf silence en coulisses.


Bon ok, on s'est complètement plantés.
En ce mois de mai 16, ce ne sont pas vraiment les zéphyrs et le vent de liberté qui ont soufflé, ce sont des torrents de larmes que les anges ont versé jusqu'à faire sortir les fleuves de le sommeil paisible.

N'empêche, côté: De Profil, on a plutôt tenu nos promesses.
Mais plutôt que de construire des châteaux en Espagne au mois de juin, on va carrément vous vendre du rêve...