à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (43) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (55) actualités (367) album du moi (21) Alice (11) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (428) avant/après (13) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (26) Björk (14) Bowie (19) breaking news (152) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (17) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (265) clip vidéo (192) cocoon (5) collages & médias (41) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (34) coup de nez (19) courrier des lecteurs (17) Custers (48) daily gotham (9) de face (282) de profil (299) disques (412) Empire Of The Sun (18) en boucle (154) En Mode Dépêche (1) exclusif (141) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (81) Gainsbourg (13) Game Of Thrones (36) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (5) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (181) mon oeil (2) ne riez pas (63) news from mars (6) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (5) Paradis (7) Parismonamour (20) pas vu à la télé (4) photo de groupe (58) photographie (295) pieds poules (94) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (102) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (68) Religion cathodique (156) RHOBH (15) rien à voir (19) Róisín Murphy (35) saga (29) science fiction (49) sex & the city (11) sondage à deux balles (7) sport (47) Star Wars (48) streetart (22) téléviseur (178) top of the posts (24) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (27) us et coutumes (100) Valentin (53) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2014-05-31

Rien à voir: Les Terracotta Daughters de Prune Nourry.


Au revoir les filles...

Rien à voir mais j'ai depuis quelques semaines la chance de côtoyer une oeuvre  un peu particulière.
Les Terracotta Daughters  de Prune Nourry se dressent en effet en pleine halle du 104, armée aux pieds d'argile venues pousser le cri silencieux des orphelines made in China.

Et est-ce parce que c'est la première fois que je me retrouve quasi quotidiennement en tête à tête avec ces 108 figures humaines,  toujours est-il que l'installation qui prend fin ce dimanche est devenue en très peu de temps -et c'est le mot- chère à mes yeux...

2014-05-29

Les Carnets du Flamand Rose: Mai 14


Dans le livre de la jungle, il faut savoir discerner le vrai du fauve.


Les tribulations d'un belge un peu gauche échoué sur la rive droite.


Mai 14,Paris:

Un mois de mai pas joli joli.
Et on ne parle pas de la météo.
Car dans le livre de la jungle, il n'est pas toujours évident pour le Flamand Rose au bec franc, de faire le tri entre les sourires urbains, et les boas strangulators.

Il faut savoir discerner le vrai du fauve.

Mais qu'à cela ne tienne,et on ne répétera jamais assez le pouvoir des fables, il ne s'agît pas ici de faire comme la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf.
D'abord ça ne marche pas et ensuite on finit en baudruche.

Il faut user de ses propres armes.
Sachant que si ce n'est pas à un vieux singe qu'on apprend à faire des grimaces, ce n'est pas à un ancien danseur qu'on apprend à faire des ronds de jambes, ni à un comédien qu'on apprend à éviter d'être le dindon de la farce.

Gare au gorille...  

- Il y a un type (ou une nana) qui un jour s'est quand même dit:
Fini de grimper aux arbres pour cueillir les pommes, ce matin j'invente l'échelle.

- Est-ce que Mariah Carey a vraiment sous-titré son album "The Elusive Chanteuse" (la chanteuse insaisissable) ?

- C'est officiel: On peut arrêter les chansons avec le mot étincelle. Le stock est épuisé...



2014-05-27

En boucle: Lana Del Rey / Shades Of Cool.


 50 Shades Of Rey.



Comment prouver, sans faire dans le réchauffé, qu'on a pas changé mais que quand même on a évolué?
Comment surfer sur la vague du succès, tout en gardant l'air de ne pas y toucher?
En un mot comme en cinquante, c'est le défi que doit relever la reine du cool, Lana Del Rey.
Une étape sur la bonne voie vient d'être franchie...

2014-05-26

Les Lundis de Polyphème: Leçons de Bienséance #1



The perfect spot.


Tous les les lundis, ou presque, une image en forme de clin d'oeil pour bien commencer la semaine.
L'oeil (le bon) du Cyclope vous propose un instantané à l'heure du (troisième) café.


Aujourd'hui: Leçons de Bienséance #1.

Il faut toujours savoir céder sa place aux autres.
C'est plus poli, c'est plus galant, et surtout ça ne tache pas...

2014-05-25

Festival de Cannes 14 (11): The Day After.


La mer, qu'on a cru voir danser le long des golfes clairs.


Tous les jours un oeil: de profil sur le festival.
Avec aujourd'hui du ballet et des fins alternatives.


Mal aux cheveux.
Trop de champagne hier.
Ou trop de laque?
Cannes se réveille avec le mal des cheveux.
Et si la Méditerranée est impassible, partout ailleurs, on commence à démonter...

2014-05-23

Festival de Cannes 14 (10): Xavier Dolan, petit prince de Cannes.



Xavier Dolan et Cannes, les amours pas imaginaires.
(capture totale d'écran).



Tous les jours un oeil: de profil sur le festival.
Avec aujourd'hui du bleu et des regards amoureux.


Il y a parfois une certaine magie à Cannes.
Et même si on sait que les magiciens ont souvent des trucs, on ne boudera pas celui-ci.
Si Cannes ne fait pas le talent, elle a le talent de les reconnaître.
Et aujourd'hui est jour de célébration.
L'avènement et le couronnement d'un jeune (25 ans) et grand réalisateur.
Une montée des marches pas comme les autres, qui ressemble à une accession au trône...

2014-05-22

Festival de Cannes 14 (9): Et pendant ce temps...




N'oublions pas qu'il y a des gens qui ont des vrais problèmes...


Tous les jours un oeil: de profil sur le festival.
Avec aujourd'hui du mistral et des gênes dominants.


Quand on est à Cannes, on a un peu l'impression qu'on est au centre du monde.
Et certain(e)s ont même la naïve bêtise de penser qu'ils SONT le centre du monde.
Alors que dans la vraie vie, il se passe pourtant plein de choses encore plus importantes.
Petit tour d'horizons lointains (vus d' une chambre au Carlton)...

2014-05-21

Festival de Cannes (8): R.A.S.


On veut les Popples! On veut les Popples!



Tous les jours un oeil: de profil sur le festival.
Avec aujourd'hui du nichon et des chicons.



Rien à signaler.
Depuis vingt quatre heures, il ne s'est rien passé à Cannes.
Mais bon, si on cherche bien on finira bien par trouver de quoi se mettre sous la dent...

2014-05-20

Festival de Cannes 14 (7): It's raining men.



Ruffalo, Tatum, Miller et Carell: adopteunmec.cannes .


Tous les jours un oeil: de profil sur le festival.
Avec aujourd'hui du boeuf et des averses.


On vous l'avait promis dès le premier épisode, Cannes 14 c'est avant tout: des mecs, des mecs et encore des mecs.
De tous les styles et pour tous les goûts.
Pour toutes les générations, et pour toutes les bourses...

En boucle: Talisco / Your Wish.


Talisco exauce vos voeux les plus chers.

Cette chanson ne vous est peut être pas inconnue.
Dès les premières notes en guise d'avertissement, vous vous dites:
J'ai déjà vu cette chanson quelque part.
Et pour cause...

2014-05-19

Festival de Cannes 14 (6) : Soda Stream.




Hey, what did u essssspect?



Tous les jours un oeil: de profil sur le festival.
Avec aujourd'hui du bluff et des jumeaux.



Il n'y a pas de festival de Cannes sans stars, sans starlettes, sans fêtes et sans bulles.
Mais il peut parfois (c'est plus rare) y avoir des bulles sans alcool.
L'une des boissons gazeuses qui commence par Shhhhhh, installe d'ailleurs sa villa tous les ans pour des soirées et une compil en général à ne pas louper.
Enquête exclusive de nulle part de notre envoyé spécial de rien du tout dans le Cannes qui brille et justement pétille...

Ne riez pas: Le Rubik's Cube a 40 ans.



La famille Rubik's Cube a fêté dignement les 40 ans du casse tête hongrois.


En 1974, Ernő Rubik invente un drôle de casse tête.
Mais bizarrement, il deviendra pour beaucoup l'un des symboles des années 80.

Il faut dire qu'au départ, le prototype avait les coins cassés et la tête de bois.

Seuls des signes et des carrés blancs distinguaient les différents éléments mobiles.
Mais ce n'était que le début de ses aventures qui allaient le mener aux quatre coins et aux six faces de la planète...

Les Lundis de Polyphème: La magie de l'informatique.






Human Behaviour.


Tous les les lundis, ou presque, une image en forme de clin d'oeil pour bien commencer la semaine.
L'oeil (le bon) du Cyclope vous propose un instantané à l'heure du (troisième) café.


Aujourd'hui: La magie de l'informatique.

Quand mon ordi rame, Björk en profite pour me faire de l'oeil.
D'ailleurs, un jour, Justin avait fait tout pareil.

Voir les autres images ici.


2014-05-18

Festival Cannes 14 (5) : La Guerre des Boutons.



Saint-Laurent avec lunettes 3D.



Tous les jours un oeil: de profil sur le festival.
Avec aujourd'hui du style et des monstres gentils.



On vous a déjà parlé ici de la guerre des biopics.

Mais c'est ici à un véritable duel  qu'on assiste.
Un duel à ciseaux tirés entre les deux films consacrés à Yves Saint-Laurent.

Si le premier film (déjà sorti en dvd) était estampillé (logo à l'appui) version officielle et validé par Pierre Bergé, avec dans les rôles principaux le formidable tandem Niney-Gallienne, cette deuxième version promettait d'être plus piquante, et le secret qui l'entourait était celui les grandes collections haute couture.
La salle était donc bondée pour voir le voile se lever sur le mystère...

2014-05-17

Festival de Cannes 14 (4): Welcome to The Croisette?



Le verdict est tombé.




Tous les jours un oeil: de profil sur le festival.
Avec aujourd'hui un psy et des menottes.



C'était un peu le suspense sur la Croisette (et il en faut toujours).

Le verdict est tombé: Welcome To New York, la ciné-réalité d'Abel Ferrara inspirée de l'affaire DSK, avec Depardieu dans le rôle du prévenu et Jacqueline Bisset dans celui de l'épouse, n'ira pas en sélection officielle.

Il sera projeté dans un cinéma de la ville, puis sous tente en présence de Gérard Depardieu, et cette avant première devrait être suivie d'une fête qu'on imagine aux allures d'orgie...

2014-05-16

Festival de Cannes 14 (3) : La Vie d'Adèle, le 2.



Cate Blanchett veut jouer un rôle dans la vie d'Adèle.


Tous les jours un oeil: de profil sur le festival.
Avec aujourd'hui du bleu et des breloques.

On vous le disait dans les épisodes précédents, le festival 2014, c'est la Vie d'Adèle +1 an.
Celle qui rencontra la fée bleue l'an dernier et repartit avec une palme d'or partagée avec sa partenaire Léa Seydoux et Abdellatif Kechiche (le réalisateur); Adèle Exarchopoulos donc,  revient à Cannes un an plus tard, histoire qu'on fasse un mini point sur ce qui a changé depuis dans sa vie d'actrice...

2014-05-15

Festival de Cannes 14 (2): Pluie par Intermittents.


Le cinéma sans les intermittents c'est une perche floue 
dans une image grise, sans acteurs, et pas cadrée.

Tous les jours un oeil: de profil sur le festival.
Avec aujourd'hui de la galanterie et des averses.

On vous le disait encore hier: cette année à Cannes, ce sont les mecs qui mènent la danse.
Et dès l'ouverture, en invitant Nicole Kidman à danser, Lambert Wilson a prouvé que les gentlemen existent encore.

Une ouverture solaire donc, mais on sait que même à Cannes, le temps est parfois changeant...

2014-05-13

Festival de Cannes 14 (1) : La perfection au masculin?



Un homme reste un homme.



Tous les jours un oeil: de profil sur le festival.
Avec aujourd'hui des poils et des testicules.



On vous le disait en ce mois des dynamiques contradictoires, le Festival de Cannes 2014 affiche la couleur: mâle.

Il faut dire qu'en l'an Vie d'Adèle + 1, c'est assez malin de la part des organisateurs de miser sur la gente masculine, histoire de varier les plaisirs...

En boucle: Ben Khan/1992


Le roi du Cachemire musical.
Ben Khan.
Retenez ce nom (c'est facile, en plus).
Littéralement: le roi beni.
En boucle cette semaine, on vous propose d'écouter son premier EP, 1992 .
Genre, c'est l'année de sa naissance.
Pfff, ma bonne dame, il n'y a plus de jeunesse...

2014-05-12

Les Lundis de Polyphème: Passage pour Piétons




Le 4X4 est dans l'escalier.


Tous les les lundis, ou presque, une image en forme de clin d'oeil pour bien commencer la semaine.
L'oeil (le bon) du Cyclope vous propose un instantané à l'heure du (troisième) café.


Aujourd'hui: Passage pour Piétons

... Par contre: vélos, trotinettes, scooters, motos, voitures, camions, bus, et autres véhicules amphibies: allez-y gaiement. 

Voir les autres images ici.