à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (44) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (57) actualités (372) album du moi (23) Alice (11) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (432) avant/après (15) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (27) Björk (14) Bowie (19) breaking news (156) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (18) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (268) clip vidéo (193) cocoon (5) collages & médias (42) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (35) coup de nez (20) courrier des lecteurs (17) Custers (52) daily gotham (9) de face (288) de profil (306) disques (416) Empire Of The Sun (18) en boucle (156) En Mode Dépêche (1) exclusif (142) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (83) Gainsbourg (13) Game Of Thrones (39) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (185) mon oeil (2) ne riez pas (63) news from mars (6) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (5) Paradis (8) Parismonamour (22) pas vu à la télé (4) photo de groupe (58) photographie (301) pieds poules (96) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (105) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (69) Religion cathodique (158) RHOBH (15) rien à voir (20) Róisín Murphy (36) saga (29) science fiction (49) sex & the city (13) sondage à deux balles (7) sport (48) Star Wars (49) streetart (23) téléviseur (182) top of the posts (24) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (101) Valentin (57) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2010-12-30

Bruxelles: Pimp my life (part 2)


Une autoroute éclairée et dégagée.
Un sumo sous la neige.
Une gaufre de Bruxelles avec chantilly.
S'il vous plaît, merci, de rien, bonnes fêtes de fin d'année, pareillement.
Un filet mignon et sa sauce béarnaise.
Le Palais de Justice et son échafaudage.
Une biche et un vin blanc.
Une fête et une Ice Queen.
Mark Ronson and The Business Intl.
Une boum et une glace moka, pas café.
Une voix bilingue et inaudible gare du Luxembourg.
Une farde et pas un classeur.
Des Heures Hindoues et Indues.
Une maison qui a changé.
La famille qui grandit et s'agrandit.
Une bataille de boules de neige avec une inconnue.
Un Orient express, un Time's up, une Aventure Intérieure et une Auberge Rouge.
Deux couques au beurre avec raisins.
Trois prostituées avenue Louise.
Huit fous rires.
Quinze sapins.
Les Petits Riens.

Bruxelles: U pimp my life. Again.

2010-12-23

The B Day: Ici le 4ème étage, vous m'entendez?


Bienvenue au quatrième étage:
A votre droite, le rayon "santé, bonheur": vous y trouverez tout ce qu'on fait de mieux contre le mal de dos, les rhumatismes, la mauvaise circulation sanguine, manucure, pédicure, gaines amincissantes, tisanes et fauteuils Stana.
Sur votre gauche le rayon "détente" avec les albums photo, le scrapboooking, le tricot, les sudoku, la wii fit, tout pour customiser votre maison avec boites à bijoux en écaille, des abat-jours à plumes et des cardes photo de vous à poil.
Dans l'allée centrale, la mode du quatrième étage, c'est un style résolument pratique et fonctionnel avec ses micro-fibres thermo-isolantes: chaud l'été, froid l'hiver.
Un confort et une sudation garanties.
Des jolis camaïeux de gris, de marron, de beige et de bleu marine.
Et une touche de bordeaux pour les grands soirs.
Mais si vous préférez rester "jeunes", une large gamme de noir vous est proposée, du survêtement "passe partout" au costume"jour de fête" en élasthanne anti-bourrelets disgracieux.
Peignoirs, pantoufles, et un large choix de DVD de la collection "classiques du cinématographe" vous attendent dans notre "cozzy corner" , quelques livres de psychologie à 2 euros 50, sans oublier quelques love toys pour pimenter vos premiers samedi du mois (ou de l'année, selon vos envies).

Bref un étage dédié au cocooning, au bien-être, au repos et à comment vaincre l'ennui sans effort en trois leçons.

Merde, j'ai dû encore me gourer d'étage...

2010-12-21

Ne riez pas: C'est L'Hiver


Non, je ne suis pas ici pour vous parler encore de la neige et du mauvais temps.
Mais c'est en voyant l'autre jour à la télé mon amie V. à dos de renne au milieu d'une peuplade qui vit au rythme des saisons, que je me suis fait la réflexion suivante: et si justement plutôt que de complexer de parler tout le temps de la météo, au boulot, au café du matin ou au repas du soir, on se demandait pourquoi (on en parle).

Réglée d'avantage par les horaires et les grèves, les points route et les congés scolaires,les arrêts maladie et les vacances aux Maldives, il nous faut un bon coup de froid pour nous rendre compte qu'on vit toujours, comme nos ancêtres les castors, selon le cycle de la nature...

2010-12-15

Back to the future: Freedom! '90 & Too Funky



I think there something you should know...
Oui, George, on t'écoute.


Prenons la Delorean pour revoir ce qui faisait hier l'actualité de demain, voulez vous?

Aujourd'hui: George Michael/ Freedom! '90 & Too Funky


Comme son nom l'indique cette "suite" de la chanson de Wham! sort en pleine bataille de George avec sa maison de disques.
Il refuse d'ailleurs d'apparaître dans ses clips.
On le sait , c'est dans la contrainte que naît la créativité.
Mais il est loin de s'imaginer de ce que son clip risque de déclencher.
En effet, je mets ma main à couper que cette chanson, filmée par David Fincher (qui , je l'ai vu en rêve va réaliser entre autres Seven, Fight Club et The Social Network, un film à propos d'un réseau sur un autre réseau qui ne marchera jamais) va lancer un phénomène: les Super Models...

2010-12-06

Amour, Guirlandes et Beurre Salé: +4



Stéphane Custers et un bambi (photo Antonin Guidicci).


Pour ceux qui l'attendaient avec patience depuis 365 jours, voici donc la suite de cette haletante et longue attente saga.
Pour ceux qui n'en n'ont jamais entendu parler, et qui en ont le courage, lire d'abord les précédents épisodes.

Je suis donc toujours en pleine possession de mes moyens, comme en témoigne cette photo (prise par mon ami Antonin) où je pose lascivement avec mon plus grand faon.
Ma version de presque 4.0 comprend même de nombreuses mises à jour, dont une méthode d'anglais facile, 6 ko en moins (sans beurre et moins de sel), une appli "cravate St Laurent vintage", et surtout, surtout: une vie possible sans iPhone...

2010-12-02

En boucle : Cee Lo/ Fù€£ YOU


NEW: dans la colonne de gauche, découvrez les messages les plus consultés depuis un mois.

Oui oui, bon, ça va je sais, c'est grossier.

Mais la voix inimitable des géniaux Gnarls Barkley (dont le deuxième album a été exhumé grâce à une pub pour des chaussures de sports) me donne des vitamines gratuites et des rayons gamma en prime contre la déprime.

Dire des gros mots, selon Cee Lo, ça ne compte pas en dessous de 0°.
Et sortez couverts!
(La vidéo dans la suite...)

2010-11-27

Religion Cathodique: Charlotte Le Bon numéro.


Charlotte Le Bon et quelques amis proches, mais flous.





En cette d'année, il est venu le temps de distribuer les bonnes notes pour le premier trimestre.
Et il est une adorable cancre qui a su tirer son épingle du jeu des températures.
Charlotte Le Bon, la bonne pioche du Grand Journal cette saison.

Toujours aux frontières humoristiques de l'absurde, la minute brune très "Fructis" de la nouvelle Miss Méteo, enchante ou désarçonne les invités, et fait habilement diversion quand le temps est pourri.

N'hésitant pas à monter sur la table, ne lésinant pas sur les effets spéciaux "maison", elle a explosé les codes de ses "prédécesseuses".
Quitte à arriver la dernière, autant se faire remarquer.

Du status facebook qui nique tout le monde aux interventions très ORTF, Le Bon oublie les robes haute-couture trop apparentes, pointe son minois et ses yeux malicieux en sirène, en Ginger Spice, ou en ce qui lui plaît.
Et ça plaît.

En débauchant la Lolita des pubs, Canal a tiré le bon numéro.
Voire le gros lot?

NB: on peut écrire sur Charlotte Le Bon sans utiliser les mots érable, accent, et foufounes électriques.
par contre, n'ai pas pu m'empêcher de faire un piètre jeu de mots.

facebook stéphane custers de profil




Mon blog participe aux Golden Blog Awards, catégorie Lifestyle.
Merci de voter si le  vous en dit.



2010-11-10

Comme un garçon: La confusion des genres?



Grâce à la science et aux technologies modernes, nous savons à présent que chaque homme porte en lui en part de féminité plus ou moins détectable à l'oeil nu.
Et que l'industrie de la mode joue avec succès de son côté androgyne, faisant bouger les frontières du réel dans les deux sens au gré de sa fantaisie.
Bref, en tout homme une femme sommeille et parfois aussi à côté.

Il y a quelques années est apparue sur notre planète une espèce nouvelle, issue des meilleurs laboratoires de cosmétologie vénale: le Métro sexuel.
Un homme qui prend soin de sa peau, de ses rides et ridules, de ses dents blanchies aux rayons UV et de ses vêtements cintrés dans un large dressing.
Un homme qui assume son côté féminin et surtout son pouvoir d'achat.

Quelques années plus tard, il fût suivi par une autre génération tout aussi spontanée: les Über sexuels.
Plus brut de décoffrage, c'est à dire le poil de barbe trimmé à 3,5 mm au lieu de 2.
Un cow-boy qui se lave aux huiles essentielles.
Un gladiateur en très jolies spartiates.

Et depuis, plus de nouvelles...

On sait que la survie d'une espèce dépend de deux facteurs: sa rentabilité.
Ce qui semble avoir sonné le glas et le glabre d'Über, beaucoup plus difficilement détectable par les marketeurs vu qu'il peut être facilement confondu avec un bûcheron en costume du dimanche.
Le Métro sexuel, quant à lui est partout et aussi dans le métro.
Mais à force de lui vendre des crèmes amincissantes de nuit, il a tendance se fondre dans la masse corporelle le jour.
Bref, il est assimilé, digéré, et ne représente donc plus une cible de choix, vu qu'il est complètement acquis à la cause génifique.
Certains ont-ils spontanément changé de sexe, devenant ainsi des femmes tramway sexuelles?
Le dernier des Über vit-il, comme certains l'affirment, dans les montagnes de Tasmanie?
L'Über et le métro ont-ils été bouturés en laboratoire pour en sortir une troisième espèce: le Metrerubo sexuel?
Nous prépare-t-on dans la clinique de la forêt noire une nouvelle variété: le Art Déco sexuel où les deux genres semblent se mêler avec volupté dans une double lecture (voir illustration)?
Ou tout cela n'était qu'une vaste opération marchande destinée à relancer à la vivisection?

Difficile à dire, mais rassurez vous, chers consommateurs et matteuses, quelqu'un, quelque part, s'en charge pour votre plus grand bien être...

2010-11-06

Bruxelles: Pimp my life



Un train.
Un tram toutes les 25 minutes.
Des travaux qui interrompent le trajet.
Une navette?
Pas de navette, une marche.
Des boutiques qui ont fermé.
Un nouveau resto.
Un appartement où j'ai vécu.
Un enfant qui a grandi.
Un bar qui a rétréci.
Une voiture qui cède le passage.
Des arbres coupés sur une avenue.
Un endroit où je ne suis pas allé depuis la mort de Manu.
Un crachin.
Un immeuble détruit.
Une personne qui dit pardon quand elle vous bouscule.
Une vieille connaissance.
Une vodka violette au Fontainas.
Trois fous rires.
Une bonne fête.
François Ozon.
Corryne Charby.
Un vieux repaire.
Diane tell.
Un tunnel de la petite ceinture.
Un café "normal", pas allongé.
Un dîner entre amis?
Huit mois.
Bruxelles, you pimp my life.

2010-10-28

Le Point Valentin: La Danse des Canards



C'est la danse des canards
Qui veulent s'en sortir, qu'en on marre,
Se secouer le bas des reins.
Et faire... coin coin!

Nos amis les... célibataires.
30 millions d'amis.
Sur lesquels au moins une fois par an, il est bon de s'arrêter quelques minutes, histoire de faire un petit point célibat...

2010-10-27

Burlesque: J'ai dit burlesque?


Burlesque: j'ai dit burlesque?
Comme c'est burlesque...

Si je paraphrase cette célèbre réplique de Jouvet dans "Drôle de Drame", ce n'est pas un hasard.
Car c'est en effet un drôle de drame qui s'apprête à déferler sur nos écrans.
En voyant la bande annonce, je n'ai pu m'empêcher de penser à la définition de burlesque (cocasse, d'un comique extravagant).
A-t-il le même sens en anglais, à l'instar de "déjà vu" et cliché"?
Nous n'allons pas tarder à le savoir.
Autre question: puis-je vraiment mettre ce post dans la catégorie cinématographe?

Car c'est si c'est dans les vieilles locomotives qu'on fait les meilleures daubes, ce film risque bien de décrocher trois stars au guide Micheline.

Le Pitch (le film, en fait):
Une jeune fille à la frange ingénue (Christina Aguileira) prend un aller simple (bien sûr) pour L.A., afin de percer dans le show business.
Waow.
Là, je vous sens déjà scotchés.
Après un regard qui en dit long par la fenêtre du bus, elle arrive dans un cabaret où dansent des pussycats en chaleur.
"Mais qu'est ce que c'est que cet endroit?" s'interroge notre un peu blonde mais fort sceptique.
Tout ce monde de paillettes, c'est fascinant.
Fascinant, c'est le mot.
Mais, EVIDEMMENT, rien n'est simple pour "le belle", surtout qu'il y a "le bête de scène" qui règne en despote sur le cabaret.
Tu vas juste être serveuse pour commencer, après tu deviendras une star.
Step by step, c'est le cas de le dire.
Je pourrais m'arrêter là et vous laisser apprécier la bande annonce.
Parce que tout le reste est à l'avenant.
On a comme la vague impression que les scénaristes ont mis tous les titres de leurs films préférés dans un chapeau boule, et ont tiré au hasard l'enchaînement voire l'enchevêtrement des histoires vues, revues, déjà vues et déjà revues.
De Show à Coyotte Girls, en passant par Flashdance, tout y passe.
Beyond your imagination, qu'ils disent.

Et en meneuse de déjà revue, ils nous ont trouvé une légende vivante: Cher (qui n'en a plus sur les os).
C'est elle qui joue la méchante reine.
Mais pas si méchante en fait, puisqu'elle prodigue aussi des conseils de peinture en bâtiment.
Et pour son bras droit, un brin "sensible", ils nous ont ressorti Stanley Tucci, qui avait déjà bien joué le même rôle dans "le Diable s'habille en Prada".
Je sais, ça a l'air d'une blague, mais pas du tout: c'est Burlesque!
Le film sort pour Thanksgiving aux USA.
Décidément, certains ne manquent pas d'humour.
En même temps, c' eût pu être pire, genre pour Halloween.
Manque plus que la musique de Benny Hill (ah non, elle y est).
Enjoy:

Ne riez pas: C'est Halloween




Heads will roll...

On a déjà tout dit et tout écrit sur cette tradition importée des Amériques.
Mais comme "ce n'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule",  j'use et abuse de ce droit.
Car la célébration des morts nous ramène immanquablement à celle des vivants.
Et, cette année, les raisons de faire la fête ne manquent pas:
Morosité ambiante et persistante, colère sociale qu'on entend sourdre(1) durant ces vacances.
Et je ne vous parle même pas de politique internationale, où la fête bat son plein depuis quelques décades, voire décennies maintenant.

Mais, si vous ne le savez pas encore (je vous engage le cas échéant à consulter la rubrique "Ne riez pas", et de manière générale, tout ce blog), j'ai une passion dévorante pour le français désuet mais aussi et surtout pour l'optimisme face à l'adversité...

2010-10-24

Fiac 2010: the year we make contact




Ce n'est que la deuxième fois que je me rends à la Fiac (le marché d'art contemporain de Paris).
Et comme son nom l'indique, c'est bien une foire internationale.
Il y a même un tombé de caddies pas loin de l'entrée.
Car même si on chuchote que ce n'est pas ici que ça se passe, tout le monde vient quand même du monde entier.
Les galeristes en tête, qui ne vont quand même pas louper une semaine à Ripa.
Des acheteurs (mais alors si vous arrivez à les distinguer) des simples badeaux , des amateurs d'art, des curieux, des étranges, et des happenings ambulants qui se font mitrailler par les touristes.
Oui, car quand on a pas les moyens de se payer une oeuvre, on peut quand même en faire une jolie photo.
Tout le monde pourra ainsi avoir "son Cindy Sherman" chez soi pour Noël.
Donc, certains passent leur temps à trouver les poses les plus rigolotes à côté des oeuvres les plus conceptuelles.
Gros succès cette année pour le géant de spaghettis.
A part ça, rien de neuf (ou presque) sous la verrière du Grand Palais:
Les stars sont en vitrine, et on ne tarde pas à repérer les valeurs montantes du moment, vu qu'ils ont une oeuvre dans une galerie sur deux.
Heureusement toujours quelques bonnes surprises, comme ces toiles d'Andrew Dadson, ou le noir, raclé avec énergie jusque sur le châssis, recouvre avec énergie des images secrètes.
Et un tapis "ticket de caisse", deux Soto et trois mille ready mades plus loin, on est ready justement pour aller faire un tour à la cour carrée.
Une traversée de Tuilleries avec arrêt sandwich de chez Paul sous le soleil, et des sculptures partout dans le jardin.
Et c'est à l'ombre du Louvre qu'on trouve un peu plus de créativité et d'audace, et un peu moins de vigiles qui surveillent les Picasso.
Que se soit un village de jeux d'enfants défoncé au chalumeau, des plantes qui bougent toutes seules, et un billet à l'effigie de Liliane Bettencourt, de manière générale, le tout est-disons le-un peu plus enjoué et se prend (peut être) un peu moins au sérieux.
Espérons, en tout cas.
Pour l'année prochaine, juste petit conseil à tout le monde:
Evitez toute représentation, métaphorique ou non, de la mort.
Franchement, les squelettes, les crânes, les animaux empaillés c'est fait.
On peut passer à la vie...
2011, the year we make contact?

2010-10-11

Réclame: Le ticket chic



Après "Il fait beau dans le métro"(voir dans la même rubrique, hilarant), voici la toute nouvelle campagne pour la RATP, qui sera lancée, hasard du calendrier demain 12 octobre, jour du début des grèves.
Une pub subversive, s'il en est, puisque non seulement elle pousse à la farce (un poisson dans le dos d'une contractuelle, trop fun), mais multiplie les images sexy, je vous laisse juge.
On peut faire ça à tout âge, à plusieurs, avec des animaux...
On s'embrasse, on s'exhibe, on revendique son statut d'usager, c'est chic, c'est sex.
Qu'on soit rebelle ou bourgeois, metro makes the people come together (les uns contre les autres).
En même temps, question ticket de métro, le pire a été évité.
Quoique.
Le ticket chic: une opération séduction qui tombe à pic.
Et demain, prenez la deuxième voiture (la première sera bondée).

2010-10-08

Britanny: Tome 3 épisode 1 (deuxième partie)

Deuxième partie du premier épisode de ce troisième tome.
Britanny a déjà fort à faire avec...avec pas mal de choses, mais le problème, c'est qu'elle ne fait plus rien.
A part regarder des gens qui ne font rien non plus.
Cliquez, cliquez...


Et pour les novices, cliquez ici pour lire toutes ses aventures.








2010-10-03

Religion Cathodique: les 2010 télé-commandements (part 4)


Quatrième et dernier volet de prévisions météoro-cathodiques servies par nos meilleurs experts en voyance et autres élucubrations.

Octobre:
Après l'annonce du retour de Chateauvallon (voir épisodes précédents), ça n'a pas loupé: les producteurs de Dallas se sont donc mis au boulot.
De leur côté, les productions françaises n'ont pas dit leur dernier mot:
Ils menacent en effet de ressusciter Marie Pervenche.
Dans ses nouvelles aventures en temps réel, façon 24 heures Chrono, Marie doit empêcher un primeur de Rungis de livrer des choux avariés à un restaurant chinois du 3ème arrondissement de Paris.
Mais une taupe au sein du dispatching veut l'empêcher d'appeler une dépanneuse pour faire enlever le véhicule garé devant une borne vélib.
On tremble déjà pour elle.

Comme on sait qui a gagné Kho-Lanta à cause de fuites parvenues aux oreilles d'Entrevue , les coupables devront manger des vers en direct durant toute la finale.
Bon appétit.

Les finalistes de Secret Story vont bien, leur état est stable, les psychologues sont très optimistes.

Novembre:

Mariah Carey est venue sur le plateau du Grand Journal de Canal+.
Le plateau n'a pas tenu, mais ses jours ne sont plus en danger.


Tournez Manèges revient.
Pensez à éteindre votre télé plutôt que de la laisser en veilleuse.

France 2 lance encore un nouveau jeu:
Il faut retrouver des mots à partir de lettres, et faire du calcul mental.
Titre provisoire: "Des Consonnes, des voyelles et du Calcul".
Coeur de cible: les plus de 112 ans.


Décembre:
Comme chaque année, tous les animateurs de toutes les chaînes se mobilisent pour enregistrer une émission de Noël, et une pour le réveillon.
Cependant, selon nos sources, l'une d'entre elles, pour des questions de budget, s'apprêterait à rediffuser un vieux show, avec quelques trucages.
Si vous apercevez Jenifer et les candidats de la Starac chanter "la Musique", la troupe des Dix Commandements, ou Pierre Palmade et Michèle Laroque dans un extrait de "On s'aime", prévenez d'urgence le CSA.

Une année 2010 résolument placée sous le signe du recyclage, donc.
Espérons que 2011 ne soit pas l'année des énergies renouvelables.
Sinon, on va souffrir...

2010-10-02

Fashion Week: Au secours, ils reviennent!


La Fashion Week, c'est un peu comme "Scream".
On attend le prochain épisode avec une certaine impatience, et avec un peu d'appréhension aussi.
On sait qu'on va souffrir intérieurement , mais quand même on est content.
On va se cacher les yeux, mais regarder à travers ses doigts.
On va crier d'effroi mais aussi un peu de joie.
On connaît les codes, on pense qu'on ne sera plus surpris.
Et puis si.
Il y a toujours des mortes vivantes de 16 ans avec leurs jeans cigarette (vogue, j'entends), qui déambulent en taxi.
Il y a encore des prêtres et prêtresses, vêtus de noir mais qui ont confondu le nuancier de teintures pour cheveux avec celui de Dulux Valentine.
Il y a encore et toujours une confusion pour certains entre les mots "style" et "toute ma vie j'ai rêvé d'être un(e) des ami(e)s de Charlotte aux Fraises".
Avec dans le désordre:
Clafoutis Mystique, Déconfiture d'Airbag, Chaussons aux Poils, Meringue Jambon et Sorbet Calicot.
Et comme dans tout "sequel" qui se respecte, il y a ceux qu'on croyait morts et enterrés et qui en fait n'étaient que blessés et reviennent pour qu'on les achève une bonne fois pour toutes.
Comme les jeans neige, par exemple.
Alors comment distinguer les bons des méchants, les héros du style des serial fashion killers?
Suspense...
Le truc, c'est qu'on aime se faire faire peur en fait.
Mais un conseil: ne quittez jamais vos amis lors d'une soirée fashion.
Restez groupés près du bar à champagne ou à côtés des stars.
Ne répondez pas aux appels masqués.
Et si les choses dégénèrent: courez!

2010-10-01

Tony Curtis: The Wilde side...


Bien sûr le réduire à ça est un peu réducteur justement.
Mais c'est un peu comme parler de Carrie Fisher sans prononcer les mots étoiles et macarons.
Si certains l'aimaient chaud, ou à moitié nu dans Spartacus, je retiendrai évidemment, comme beaucoup d'autres (les unes de ce matin en attestaient) son magnifique personnage (je préfère en l'occurrence ce terme à celui de "rôle") dans "Amicalement Vôtre" (une des plus mauvaises traductions de la télé, en passant).
Parce que si on a pas tous un Bret Sinclair qui sommeille en soi, on a tous un Wilde side.
Ne serait-ce que par les choix vestimentaires.
Un petit blouson en cuir un peu vachard qui aime bien et châtie bien et taille des costards au Lords et néanmoins amis.
Une main de fer dans un gant en daim contre un foulard sur blazer.
Bref, Tony VS Roger, c'était quand même...top moumoute.


Amicalement Votre Generique
envoyé par cymru. - Regardez des web séries et des films.

2010-09-22

Ne riez pas: C'est l'Automne



Et tandis que le soleil faisait de la résistance, il se lassait imperceptiblement un peu plus chaque jour.
Il se leva plus tard, moins haut, moins longtemps.
Et si le tournesol n'a pas besoin de boussole, comme dit la chanson de Nana, le soleil, lui avait grand besoin de vacances.
Au pays des kangourous par exemple.
Et Moscou, elle, ne riait plus du tout...

2010-09-21

A mon avis:"Pauline et François" à la campagne


On le sait bien, je ne suis pas objectif (voir A mon avis:Guillaume Gallienne/ le dîner (presque) parfait).
On ne peut pas être critique et avoir été critiqué.
Juste vous donner envie de soutenir un film avec des acteurs formidables et qui sortira dans moins de salles qu'ils n'y a de Starbucks à Paris.

Pauline (Laura Smet, animal sauvage) se remet d'un deuil en migrant comme un oiseau blessé à la campagne.
Elle fait la connaissance de François (Yannick Renier,pur et nature ) qui lui aussi doit vivre avec un spectre du passé.
Un secret de famille très très mal gardé.
Une famille avec ses jeux de rôles bien établis et bien distribués (la séquence du dîner est jubilante).
Et l'argent qui rôde, comme un vautour autour du bonheur.

Et comme dit François à Pauline: "toi aussi, tu sais ce que c'est de te faire payer".
Leur rencontre semble donc aussi naturelle que le brame du cerf à la tombée de la nuit, dans ces forêts profondes.

Même si la famille voit cela d'un drôle d'oeil, la soeur en tête (Léa Drucker, géniale en eaux troubles).
Il faut parfois savoir chasser le mauvais oeil.
Et vivre simplement sous l'oeil malicieux des enfants, comme des enfants (ceux que nous étions).
Aimer avant de mourir.

Un joli conte des sous-bois, joué par des comédiens enthousiasmants sous l'oeil, bienveillant celui-là, de Renaud Fély.
Simple.
Le film sort demain.
Allez-y, et faites vous votre avis.






Avec Laura Smet, Yannick Renier, Léa Drucker, Gilles Cohen, André Wilms, Anémone...
Sortie en salles le 22 Septembre 2010.

2010-09-18

Les Nouvelles Chroniques du Lapin Blanc: Oubliez tout ce que je vous ai dit.


C'est peut être un détail pour vous, mais pour moi le détail, c'est tout.



(NB: il est vivement conseillé de lire d'abord les précédents épisodes dans la même rubrique)

Si le lapin blanc que je suis ne vous a plus fait signe depuis un bout de temps, c'est que je n'avais évidemment pas une minute à moi.
Quoi de neuf, docteur? me direz-vous.
Du neuf, il y a...

2010-09-09

En boucle: Cocoon/Comets




Cocoon de face: bon comme du bounty.




Alors c'est très simple, vous écoutez, vous faites passer.
Après le jubilant "My Friends All Died in a Plane Crash", on craignait qu'ils ne reviennent jamais.
Mais bonne nouvelle: ils ont survécu...

2010-09-08

Question: On sent mauvais?




Je dois être un peu parano, mais j'ai voulu vous mettre au parfum.
Le peu d'émissions que je regarde encore à la télé sont entrecoupées de pages de pub monopolisées par de la propagande, le mot est choisi, pour les eaux de toilette.

Je dis propagande car on a le sentiment de plus en plus présent qu'il faut choisir sa fragrance, comme si on choisissait sa couleur politique.
Tout ça a l'air très (trop) sérieux (surtout chez les hommes).

Et c'est à grands renforts de stars que ce joue cette lutte pour le pouvoir des fleurs, de l'ambre, du musc et du patchouli...

2010-08-28

Les Favis: Pour une Rentrée plus Solidaire



Poudlard versus Hedi Slimane.

Favi: nom commun, masc. compression de l'anglais fashion victim apparue dans un blog belge.
ex: Hier j'ai encore croisé des favis à la pelle à "la Perle".

Quand vient la rentrée des classes, la tentation du chacun pour soi est grande.
La peau encore dorée, tout Favi qui se respecte a prévu sa tenue pour une rentrée très classe.
Chacun dans son coin...

2010-08-26

Religion Cathodique: Requiem pour une Nouvelle Star?




L'information n'est pas confirmée mais on sent venir le poisson avec ses sabots pas frais.
La Nouvelle Star disparaîtra-t-elle?
Doit-on cesser les recherches?
Luce sera-t-elle le dernier poisson lune et oiseau rare consacrée sous la verrière de l'ancienne halle aujourd'hui baptisée Pavillon Baltar?
L'émission sera-t-elle définitivement enterrée aux côtés de Jim Morrisson au Père Lachaise? (voir photo honteusement truquée)...

2010-08-24

Britanny: Tome 3 épisode 1 (première partie)

Et c'est reparti pour un tour.
Pour son anniversaire, nous offrons à Brit de nouvelles mésaventures.
Britanny Kirsten Fucshia Labelle Cooper a retrouvé ses parents, et le chemin du succès, mais n'a pas encore trouvé de mari.
Dans ce premier épisode, un point sur la situation s'impose, mais vous découvrirez aussi une petite partie des nouveaux protagonistes de cette décidément trépidante et officiellement pathétique saga.
Cliquez pour une meilleure lecture.

Et pour les novices, cliquez ici pour lire toutes ses aventures.













2010-08-23

Ne riez pas: C'est les Vacances (quatrième partie)


Fini de rire.
Il y a des gens qui ont des vrais problèmes.
L'élection de Miss Univers qui chouine c'est bien joli, mais l'injection de votre cabriolet qui déconne sur le chemin du retour, c'est à pleurer.

Vous aviez pourtant tout planifié.
Après des vacances de rêve en amoureux, du lit à la piscine et de la piscine à la calanque, vous vivez , sans rire, les plus beaux moments de votre vie, avec une bombe atomique...

2010-08-13

Ne riez pas: C'est Vendredi 13



Qui veut gagner des châteaux en Espagne?



Lorsque le célèbre détective belge Hercule Poirot a enquêté sur les responsables de la crise, il a négligé une question essentielle: à qui profite le crime?
Si on peut considérer en effet que ce sont les spéculateurs qui s'en sont mis une nouvelle fois plein les poches (rappel: rien a changé, tout est comme avant), et que ce sont le petites gens qui on payé l'addition (à la surprise mondiale), si quelques gros portefeuilles ont perdu des plumes, le grand gagnant en ce vendredi 13, c'est la loterie.

Les petits écureuils épargnants, cochons prêts au sacrifice ultime, et autres traders en bas de laine , lassés sans doute d'un jeu dont ils ne connaissent décidément pas les règles, préfèrent miser sur un dicton bien connu:
Coche les cases, et scrute le ciel en attendant que ça tombe...

2010-08-10

Ne riez pas: C'est les Vacances (troisième partie)


Fini de rire.
Il y a des gens qui ont des vrais problèmes.
Le réchauffement climatique au Groenland, c'est bien joli, mais se heurter à des icebergs en permanence, ça fait des bobos au coeur.
Ces vacances sont une chance unique de vous sortir de votre navigation (on peut dire aussi dérive) en solitaire.

C'est l'amour à la plage, ahou, tcha tcha tcha.
Et les yeux dans les yeux, ahou, ahou.
Disait Muriel Moreno.
En tout cas c'est ce qu'on vous avait dit...

2010-07-28

Modes et travaux: Mon livre d'images (2)



Voici mes aventures à Paris, Bruxelles, et au pays des merveilles.
Vous pourrez les suivre en même temps que moi dans mon livre d'images.
Cliquez sur la photo pour mieux voir.

Aujourd'hui: Par la fenêtre, 2008.

Pardon, oui, une fois n'est pas coutume, ce n'est pas très jojo comme histoire.
Mais elle est vraie.
Bruxelles. Un de mes immeubles préférés avec sa brique presque noire.
Après des vacances idylliques dans le sud, retour avec M à la réalité, avec un détour par les "apéros urbains" pas très loin.
A la nuit tombée, sur le chemin vers la voiture, nous passons devant l'immeuble où quelques personnes sont attroupées.
Dans la pénombre, nous distinguons les pieds d'une femme qui dépassent d'une couverture.
Pas besoin de vous en dire d'avantage.
Cette vision nous a hanté, et est d'autant plus perturbante qu'elle se rattache à ce magnifique édifice, que je ne vois évidemment plus de la même façon depuis.
Je suis retourné sur les lieux plus tard, par un jour de pluie, pour prendre cette photo, abrité par l'immeuble d'en face.
Je n'arrive toujours pas à croire à cette histoire, si nous n'avions pas été deux ce soir là, je croirais l'avoir rêvée.

2010-07-27

Réclame: Vraiment les boules


Pour ceux que les pubs d'aujourd'hui agacent (j'en suis), disons nous qu'il y avait pire encore.
Au delà de la chanteuse (jusque là encore ça va dit la chanson) c'est le concept des boules qu'on démoule et qu'on le dit bien plusieurs fois "à en devenir mabouleuh" qui est un peu limite limite.



Et que dire de cet éclat de rire final...